Du poison dans ma coloration ?

Hello ! Pour moi l’hiver c’est souvent le signe d’un changement radical dans ma garde-robe, bye bye tissus hindous et autres mandalas. Bonjour le noir, la dentelle et le simili-cuir.

Cette métamorphose s’applique aussi sur mes choix cosmétiques et sur mes cheveux… Bizarrement cet été j’assumais totalement mes cheveux blancs pointant le bout de leur nez (oui oui je sais je suis précoce, pas besoin de me le rappeler !) mais cet hiver beaucoup moins ! J’ai donc pris rendez-vous au salon de coiffure Bio-T a Bourg-en-Bresse (01) spécialisé en coloration végétale.

C’était pour moi une découverte !

Coloration chimique VS coloration végétale

Le but des deux opérations est bien évidemment la coloration du cheveux soit pour couvrir le cheveu blanc ou tout simplement pour changer sa couleur. Mais les deux méthodes sont absolument différentes.

La coloration chimique agresse littéralement le cheveu

  1. Elle ouvre l’écaille du cheveu
  2. Elle extrait la couleur naturelle
  3. Elle remplace cette couleur par des pigments chimiques

Toutes ces opérations rendent le cheveu fragile et l’affaiblit à long terme. Mais ne vous en faites pas on a tout prévu pour vous ! Les soins complémentaires vendus par les mêmes marques permettent de gainer le cheveu grâce au silicone qu’ils contiennent. Pas de bol, le silicone étouffe le cheveu et le fragilise à son tour. Mais serait-ce un cercle vicieux ? Ou plutôt un cercle vertueux pour Garnier, l’Oreal, Schwarzkopf etc…

La coloration végétale, une réelle alternative

Le cheveu n’est pas maltraité mais au contraire c’est un réel soin ! C’est un peu comme un vernis protecteur appliqué aux cheveux, la teinture galbe le cheveu sans remplacer la couleur naturelle, ainsi, il est impossible d’éclaircir.

La coloration végétale est 100% naturelle (et non testé sur les animaux), elle est composée de feuilles, racines et fleurs. C’est d’ailleurs un plaisir de franchir les portes du coiffeur (enfin !), plus d’odeur agressive !

Personnellement j’ai choisi de ne pas trop foncer mes cheveux, je souhaitais simplement couvrir mes cheveux blanc et la coiffeuse m’a proposée d’ajouter des reflets chauds. Après 35 minutes de pose, je passe au shampoing. Etant largement habituée aux colorations chimiques, j’étais heureuse de n’avoir aucunes sensations de picotements ou le nez qui pique pendant l’attente.

Le résultat me plait énormément ! Je suis vraiment satisfaite du résultat et pas un cheveu blanc à l’horizon !

Coloration chimique : un danger mis sous silence

La coloration chimique agresse le cheveu, c’est une chose mais c’est un danger pour notre santé et celle des coiffeurs.

La coiffure est parmi les métiers les plus dangereux en France (le cancer de la vessie est reconnu comme plus fréquent dans cette profession) et devinez pourquoi ? La teinture est une bombe chimique qui est nocive au toucher et à respirer !

  • Les amines aromathiques (comme le paraphénylènediamine) sont des allergènes : plus la couleur est foncée, plus c’est concentré
  • Amoniac
  • PEG
  • Parabène
  • Pesticides
  • Métaux lourds : plomb / cadmium / mercure

Le danger réside dans la fréquence d’application. Sachant qu’une femme sur deux se colore les cheveux et généralement chaque mois, imaginez le carnage. Pour rappel, la coloration chimique est interdite au moins de 16 ans.

Malheureusement l’information n’est pas transmise, les écoles de coiffure évoque un simple risque d’allergie et conseille le port de gant. Fabuleux ! Mais devinez qui parraine ses écoles… Oh ! L’Oreal, Garnier etc… Ce n’est donc pas dans leur intérêt que nos coiffeurs nous conseillent de passer aux colorations végétales et d’abandonner ces marques.

Ou trouver sa coloration végétale ?

Vous pouvez directement vous adressez à un coiffeur spécialisé (type Marcapar à Lyon ou Biocoiff à Paris) ou tenter la coloration végétale maison. Des préparations sont disponibles en magasins bio mais il semblerait que ce ne soit pas si simple pour un rendu impeccable, je vous conseille de regarder des tutos avant de vous lancer !

Comment bien entretenir sa coloration végétale ?

La coloration végétale est plus efficace sur un cheveu totalement naturelle. Les shampoings et les soins naturels ne laissent pas de résidus pouvant « faire glisser » (type silicone) la coloration mais ils permettent aussi de ne pas « décaper » la couleur après son application.

Ce qui est top c’est que la beauté du cheveu est retrouvée coloration après coloration !